Projet social

1. ENVIRONNEMENT DE LA STRUCTURE

1.1 Données générales sur la Communauté de Communes des Collines Nord Dauphiné

• 10 communes
• Population totale : 24 063 habitants
• Superficie : 12 233 hectares

1.2 Les modes d’accueil proposés sur le territoire

Les familles du territoire ne peuvent pas choisir le mode de garde qui lui convient car s’il n’a pas de place en crèche municipale, il doit se retourner vers une assistante
maternelle obligatoirement.

La création d’une micro-crèche leurs donnent une chance supplémentaire d’accéder à la collectivité.

2. MISSIONS-OBJECTIFS-MOYENS

2.1 Les objectifs de la micro-crèche

Répondre aux besoins des familles en proposant des services petite enfance adaptés, contribue au dynamisme d’un territoire et à son attractivité.

La micro-crèche « Les P’tits Lions Dorés » répond à la fois à une diversification des modes de garde existants et à un besoin quantitatif en termes de places en structure d’accueil collective petite enfance.

La micro-crèche est un lieu d’intégration de tous les enfants et de leur famille dans le respect de chacun. Ainsi, la micro-crèche est ouverte à tous les enfants avec leurs différences, leurs particularités, leur handicap éventuel. Elle est également ouverte à toutes les familles du territoire quels que soient leurs revenus. Pour cela, la micro- crèche travaille en liaison avec des partenaires tels que les services sociaux, la PMI Etc.

La micro-crèche offre la possibilité de favoriser l’intégration des jeunes parents et des nouveaux arrivants. Participer à la vie de la micro-crèche permet de faire des connaissances et de créer un lien social entre les habitant du territoire.

La micro-crèche travaille en lien étroit avec divers partenaires locaux. En effet, la micro-crèche souhaite être partie prenante de la vie sociale locale en utilisant les ressources existantes et en intégrant le réseau d’acteurs sociaux en place.

2.2 Une micro-crèche prenant en compte l’individualité de l’enfant

La micro-crèche permet la prise en compte de chaque enfant dans son individualité de part le petit nombre d’enfants accueillis. Ainsi, les professionnels qui interviennent auprès des enfants sont en mesure de bien connaître les enfants et leurs familles et de prendre en compte leurs particularités (chaque enfant à une réponse adaptée à son âge, ses besoins, ses demandes…).

2.3 Une micro-crèche qui propose un soutien à la parentalité et qui aide les parents à concilier vie professionnelle, familiale et sociale.

La place des parents au sein de la micro-crèche est primordiale.

La micro-crèche est un lieu de soutien et d’échanges afin que les familles puissent concilier leur vie professionnelle et familiale. L’objectif étant de se retrouver autour d’un intérêt commun : le bien-être et l’épanouissement de chaque enfant.

L’équipe se doit d’être disponible pour accompagner les parents face aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer au quotidien.

En fonction des situations, les professionnelles pourront être amenés à orienter les parents vers des interlocuteurs plus spécifiques et des services adaptés.

2.4 Une micro-crèche qui accompagne l’implication et la formation des professionnels

Il est essentiel de souligner que le travail d’équipe nécessite respect, confiance, cohérence et soutien entre ses membres. La micro-crèche doit représenter un lieu d’épanouissement professionnel pour les salariés. Chacun doit pouvoir évoluer professionnellement et enrichir sa pratique. Ainsi, l’équipe a, à sa disposition, des propositions de formation afin d’améliorer ses pratiques professionnelles et d’enrichir ses interventions auprès des enfants.

La structure s’engage également à participer à la formation des futurs professionnels en accueillant ponctuellement des stagiaires (CAP, EJE, Auxiliaire de puériculture…)

2.5 Une micro-crèche qui vise à favoriser l’accueil d’enfants présentant un handicap ou souffrant d’une maladie chronique

Accueillir un enfant en situation de handicap,
– c’est d’abord accueillir un enfant qui a les mêmes besoins fondamentaux que les autres enfants (besoins physiologiques, de sécurité et de stabilité, d’appartenance et d’affection, d’estime de soi et de réalisation de soi) ;
– c’est connaître et reconnaître ses besoins spécifiques (sa différence, ses compétences, son rythme propre de développement, son mode de communication) ;

– c’est lui donner les moyen de vivre en collectivité, de se sentir en sécurité et d’être stimulé par des activités adaptées à ses capacités, de s’épanouir ;

– c’est prévoir des temps d’adaptation pour mieux le connaître et connaître ses parents, une grande souplesse pour s’adapter à ses besoins, un temps d’accueil qui doit se conjuguer avec ses éventuels soins et qui peut se prolonger jusque’à ses 5 ans révolus ;

– c’est élaborer un projet d’accueil individualisé pour préparer sa venue au sein du Groupe d’enfants, adapter l’environnement à ses besoins et évaluer régulièrement avec les parents, partenaires de soins et professionnels la réponse à ses besoins et les adaptations mises en oeuvre ;

– c’est participer à la consolidation de son projet de vie en préparant son départ et son avenir avec ses parents, et en prévoyant des temps de concertation et d’adaptation avec l’école ou l’établissement spécialisé.

L’accueil d’un enfant en situation de handicap au sein de la micro-crèche se fait obligatoirement grâce à l’implication de toute une équipe, qui devra apprendre à adapter ses compétences, ses connaissances, à transposer ses savoir-être et savoir-faire au bénéfice des besoins différents de tous les enfants.

Il est nécessaire de créer les conditions favorables à la réflexion, à la sensibilisation, à la formation de l’équipe et à sécuriser l’environnement humain et matériel. Il est judicieux d’ajuster le taux d’encadrement en fonction des besoins spécifiques des enfants.

La référent technique de la micro-crèche joue un rôle central pour organiser cet accueil, veiller à sa cohérence et soutenir l’équipe.

Des temps de formations sont proposés à l’équipe afin de développer ses compétences professionnelles, et des moments de sensibilisation à la différence et la diversité sont créés pour les autres parents.

L’accueil d’un enfant en situation de handicap ne peut se faire qu’en coordination étroite entre la structure d’accueil, les parents, les partenaires du social et médicosocial (le département, la Caf, l’Education Nationale…), et les partenaires du soin (CAMSP, SESSAD, CMP, CMPP, MDPH…).

Micro-crèche Les P’tits Lions Dorés
290 Rue du 8 mai 1945

38540 ST JUST CHALYESSIN

 www.lesptitslionsdores.fr

lesptitslionsdores@gmail.com